Dans la forêt – Jean Hegland

Plus d’électricité, plus d’essence pour ces deux sœurs adolescentes qui vivent donc « dans la forêt ». L’enjeu est alors clair : comment se nourrir? Écrivaine de la survie, plutôt que de l’apocalypse, Jean Hegland nous rappelle avec brio que la nature est source d’existence et de subsistance. Poétique, cru, fascinant, ce roman dans la veine du…

Désorientale – Négar Djavadi

Premier roman géniallissime de Negar Djavadi (d’habitude scénariste), Désorientale est mon coup de coeur de la rentrée littéraire. Elle y dépeint avec une force incroyable l’histoire d’une famille iranienne sur 3 générations, nous fait rire et aimer ses personnages et surtout l’Iran, pays brutalisé tout au long de son histoire par les forces étrangères. Avec…

California Girls – Simon Liberati

Dans « California Girls », Simon Liberati revient sur le meurtre de Sharon Tate (la femme de Polanski) et ses amis par la Famille Manson en août 1969. La lecture est proche de l’insoutenable, et du coup on se demande où Liberati veut-il en venir ? Peut-être écrit-il ce roman par fascination devant les pouvoirs du plus…

La légèreté – Catherine Meurisse

Magnifique BD écrite par une dessinatrice de Charlie Hebdo, arrivée en retard à la conférence de rédaction du 7 janvier. Sous le choc, à tel point que cela va provoquer chez elle un phénomène de dissociation, c’est en entendant parler du syndrome de Stendhal (lors de son voyage en Italie en 1817, cerné par les oeuvres…

Blankets – Craig Thompson

La lecture des vacances, c’est cette somme de 600 pages, ce roman graphique de Craig Thompson, intitulé Blankets. Histoire autobiographique d’un américain qui nait dans le Wisconsin au sein d’une famille très religieuse, et qui raconte son émancipation, intellectuelle et sentimentale. C’est beau, ça se dévore littéralement. Certaines images, surtout celles de l’enfance, obsèdent longtemps….

Aden Arabie – Paul Nizan

Je sais pas si l’un ou l’une d’entre vous a déjà lu Paul Nizan.  Mais que ce soit ou non le cas, vous devez certainement connaître les premières phrases de son ouvrage majeur, Aden Arabie : « J’avais vingt ans. Je ne laisserais personne dire que c’est le plus bel âge de la vie. Tout menace de ruine…

Mon coeur à l’étroit – Marie N’Diaye

Marie N’Diaye écrit bien. C’est facile à dire peut être, surtout maintenant qu’elle a eu le Prix Goncourt et que donc tout le monde s’accorde pour la qualifier d’écrivaine. Sauf que le premier livre que j’ai lu d’elle, je l’ai pris par hasard dans la biliothèque d’Aix. Mon coeur à l’étroit, c’était le titre. Je…