De pierre et d’os – Bérengère Cournut

« De pierre et d’os » raconte la vie de Uqsuralik, jeune fille inuit, livrée à elle-même suite à une séparation de la banquise – sa famille étant restée de l’autre côté. Seule, vraiment? Cinq chiens de traineaux, nerveux et voraces, l’accompagneront durant le début des ces aventures.

D’abord roman d’initiation, le récit nous fait découvrir la vie quotidienne des Inuits : la pêche, les esprits, les chants… Mais, très vite, il prend une autre dimension : Bérengère Cournut nous parle ici de la puissance féminine et maternelle face à la prédation des hommes. Comme le chante Uqsuralik : « Les femmes puissantes / Encourent d’abord / Tous les dangers ».

Mystique et documentaire, le roman de Bérengère Cournut est à la fois brutal et terriblement tendre. Il donne envie de partir seule sur la banquise à la recherche de notre identité et d’y chanter nos malheurs pour les transcender.

Paru le 29 août 2019 aux Éditions Le Tripode.

Prix du roman FNAC 2019.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s