La serpe – Philippe Jaenada

Attention, il s’agit là d’un pavé de plus de 700 pages! 

Philippe Jaenada a écrit plusieurs livres autobiographiques avant de s’intéresser au fait divers. Avant « La serpe », il a écrit « Sulak » sur le célèbre braqueur français aux bonnes manières, et « La petite femelle » sur Pauline Dubuisson (la femme qui a tué son amant et qui a eu un procès à charge dû à la misogynie de l’époque). 

Dans « La serpe », Philippe Jaenada s’intéresse à Henri Girard, alias Georges Arnaud qui a écrit « Le salaire de la peur », et surtout le seul survivant un matin d’un triple meurtre (son père, sa tante, la bonne) dans le château familial en Dordogne. 

Philippe Jaenada mène l’enquête sur ce fait divers et dresse le portrait de Henri Girard, homme fascinant et oublié. C’est drôle et passionnant à lire. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s