Désorientale – Négar Djavadi

Premier roman géniallissime de Negar Djavadi (d’habitude scénariste), Désorientale est mon coup de coeur de la rentrée littéraire. Elle y dépeint avec une force incroyable l’histoire d’une famille iranienne sur 3 générations, nous fait rire et aimer ses personnages et surtout l’Iran, pays brutalisé tout au long de son histoire par les forces étrangères. Avec un rythme affolant qui réussit à la fois à aborder les sujets de la PMA, du rock, des femmes, de la famille, de l’engagement politique etc., Nagar Djavadi incarne à elle seule le souffle d’une littérature nouvelle qui ne s’embarrasse plus d’aucun code.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s